Présentation

Libres en Westy c'est l'histoire, d'un couple, passionné de VW aircooled et avide d'aventures et de grands espaces.

 

Tout d'abord Sébastien, né en 1981 près de Lyon, dans une famille déjà portée par la passion de l'automobile, il en a fait son métier en devenant Mécanicien. Il a été bercé par les vieilles mécaniques durant l'enfance, notamment grâce à sa tante passionnée et propriétaire de plusieurs 2cv.

À peine savait-il marcher qu'il écumait les "2 Chevaux Cross", les meetings, les "Mondiale" et tombe alors amoureux de l'ambiance magique des rassemblements entre passionnés.

Malgré ce contact assidu de la Deuch', son amour de l'old school s'est progressivement axé vers la marque allemande.


Après son expatriation en Suisse, à 22 ans, il acquiert sa première Coccinelle une 1966 à restaurer. Dépassé par son manque d'expérience devant l'ampleur du travail, il la remplace rapidement par une 1300 de 1973, vieillie en 66.

Et c'est là que sa passion se révèle.

À 26 ans, afin de pouvoir travailler facilement sur sa petite chérie, il commence à louer un local qu'il dédie à la mécanique, et achète plusieurs lots de pièces puis une seconde Cox de 69 dont il doit achever la restauration.

Il devient papa pour la première fois d'un petit Ethan, il revend alors son premier amour, sa 73, afin d'avoir le capital pour acheter une voiture neuve.
Erreur de jeunesse, qu'il regrettera amèrement par la suite.

 

En 2011, à Lausanne, il rencontre Ingrid, une designer graphique née en 1983 dans le Nord. Ils se découvrent de nombreux points communs, notamment l'amour des vieilles VW. Bien qu'elle n'y connaisse pas grand chose, elle a toujours aimé l'esprit de liberté et d'aventure que transmettent les Combis et rêve secrètement d'en avoir un.

 

Très (très) vite, ils fondent une famille. En 2012, Ingrid arrête de travailler pour se consacrer à leur fille, Leïna. Alors, en chef de famille responsable, Sébastien fait le choix difficile de revendre sa Coccinelle de 69 en cours de restauration et il résilie le bail de son local mécanique, afin de facilité la situation financière de sa famille.

Pendant les 3 premières années de leur fille, l'envie d'avoir une Aircooled reste intacte pour le couple, mais les finances ne leur permettent pas de satisfaire leur désir.

 

En juillet 2015, alors qu'ils étaient en pleine planification et budgétisation de leurs vacances d'été, Sébastien reçoit un e-mail inespéré de la part de VW France suite à la participation à un concours sur leur site internet.

Après plusieurs minutes de lecture et relecture, il réalise : VW France lui annonce que suite au désistement du premier gagnant, il a gagné un Road Trip de deux semaines en août, comprenant la location d'un T2 Westfalia de 76 et le défraiement des frais de vie (essence, nourriture, emplacement de camping éventuel,...) à hauteur de 1500€.

C'est une nouvelle incroyable, qu'il s'empresse de partager avec Ingrid, qui annule dans la seconde tous leurs plans estivaux !

Arrive le mois d'août, c'est parti pour 8h de route en direction de Vintage Camper à Bordeaux afin de récupérer le précieux Combi ! Coup de foudre instantané pour la famille qui passe alors 2 semaines paradisiaques sur les routes du Sud Ouest, de l'Espagne et de la Côte Atlantique.

2700 kilomètres plus tard, c'est l'heure de rendre le bébé à son propriétaire.

Le retour à la réalité se fait difficile, surtout pour Ingrid qui a enfin touché son rêve du bout du doigt. Ces deux semaines passées sur la route ont révélé quelque chose de fondamental, le fait qu'avoir un Combi n'est pas seulement une envie, mais un besoin jusque là ignoré.
Plusieurs semaines passent, et le couple prend la décision : IL FAUT ACHETER UN WESTY !

Ils passent les mois suivants à économiser au maximum et commencent les recherches en novembre. Leur budget ne permettant pas de trouver leur bonheur en Europe, Sébastien se concentre sur les ventres outre-atlantique, aux État-Unis et au Canada.
Janvier 2016, ils trouvent la perle au pays des caribous et du sirop d'érable, ce qui inspirera le petit nom du Bus, Maple (érable en anglais).

 

Dans l'optique de partager leur expérience avec Maple, ils lancent : Libre en Westy.

Le fruit d'un projet de longue date. La réalisation d'un rêve.